Archives du mot-clé politique participative

Espagne : Ada Colau : la politique a un nouveau visage

ada colau
Source : http://www.eldiario.es/catalunya/Iglesias-Colau-presentan-Barcelona-cambio_0_386011543.html

Nous touchons du bout du doigt la mutation possible de notre modèle politique, aurons nous en France le cran de tourner la page des jeux de pouvoirs et d’égo ?

Sous l’impulsion de l’Espagne et de la Grèce, le citoyen découvre que oui, c’est possible. Nous pouvons bouger les lignes politiques !
Ce n’est plus de la politique mais du bon sens.

A Barcelone, le nouveau chef de file Ada Colau (Podemos), est le nouveau visage de ce changement. Profondément humaniste, ancienne activiste, elle défend ses idées pour la communauté, par son authenticité elle réussit à redonner confiance en la politique. Fait rare !
Au programme, application de la politique par la preuve : elle veut plafonner son salaire et celui de son équipe en toute transparence…un principe qui devrait s’appliquer au-delà des frontières ! Le facteur 12(*) devrait être applicable en priorité sur la classe politique pour rétablir la confiance entre « la main » et « l’action ».

Politique d’exemplarité, politique citoyenne, politique participative, pas de gouvernance, pas de jeu de pouvoir, le principe du fonctionnement de Podemos est holocratique (fonctionnement par cercle, ici de 5 pers max). Quoi de meilleur pour le développement de l’intelligence collective ? Pour l’émulation et l’avancée de projet citoyen?

Seul on va vite, à plusieurs on va loin (proverbe africain).

En quelques mois, Ada a su toucher le cœur des barcelonais et réenchanter le sujet politique.
En redistribuant la ville à ses citoyens, en libérant l’information de fonctionnement de la cité, elle souhaite lutter activement contre la pauvreté de sa ville et contre la morosité économique.
Elle œuvre pour remettre l’économie au service de l’homme par la création d’une monnaie locale dont l’orientation sera l’économie réelle. Elle souhaite agir dans le respect de ses administrés en arrêtant toutes les expulsions indignes d’une société en souffrance qui pour s’en sortir n’a d’autres moyens que de faire société.

Sur les bases de la nouvelle économie (Economie Sociale et Solidaire) par le don de soi, l’audace, l’écoute et la simplicité, Ada crée l’unité autour de la politique.

Merci Ada !

Un modèle d’inspiration pour impulser le changement dans notre politique, oui, aussi en France, nous pouvons !

(*) Le Facteur 12 en référence à l’ouvrage de Gaël Giraud et Cécile Renouard ou comment et pourquoi limiter les salaires de 1 à 12, 2012, carnets nord.

Rémi DEMERSSEMAPRADEL
Porte parole de NVS

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather